PSE - Des animations ludiques pour mieux répondre aux questions des élèves

Comment appréhender la puberté ? Comment bien manger ? Pourquoi est-ce important de bien dormir ? Comment se brosser les dents efficacement ?… autant de questions auxquelles les enfants et leurs enseignants sont confrontés à différents stades de leur parcours scolaire. Le Service de Promotion de la Santé à l’Ecole de Jolimont a mis en place toute une série d’animations proposées aux écoles sous tutelle afin de répondre à ces questions.

Des animations adaptées a l'âge et aux capacités des élèves 

Il faut distinguer 2 types d’animations, celles qui sont proposées chaque année systématiquement aux écoles et celles qui sont réalisées sur demande des écoles en fonction du projet de l’enseignant ou de constats suite à la visite médicale.

Les premières animations sont données dans toutes les classes de 6ème primaire. Elles abordent la physiologie pubertaire et expliquent aux enfants les organes génitaux, leur fonctionnement, les cycles,… afin de les préparer au mieux aux changements corporels liés à la puberté.

Ensuite, à la demande des écoles, l’équipe du PSE peut venir réaliser des animations adaptées à l’âge et aux facultés des enfants.

En maternelle :

Pour sensibiliser et intéresser les plus petits à leur santé, les animatrices ont recours à des jeux et à des outils ludiques qui permettent aux enfants de participer, toucher, sentir, expérimenter. Tout commence toujours par une histoire : le petit train du sommeil, les trois petits casse-pieds, … Les principaux thèmes abordés en maternelle sont :

  • L’alimentation : présentation de la pyramide alimentaire avec un focus sur l’eau et la collation
  • Le brossage des dents : grâce à une mâchoire géante les enfants peuvent tester comment bien se brosser les dents. Ils peuvent ensuite passer à la pratique lors de l’atelier brossage des dents où ils découvrent quand se brosser les dents, pourquoi et combien de temps grâce à un sablier.

  • Le sommeil : pour comprendre l’importance de bien dormir, les enfants apprennent à reconnaitre les signes du sommeil, à profiter d’un moment de calme avant de dormir et à s’habiller de manière adaptée.
  • Le lavage des mains : les tout-petits sont sensibilisés aux rudiments de l’hygiène qui commencent par le lavage des mains.
En primaire :

En primaire, ce sont les mêmes thèmes qu’en maternelle qui sont abordés mais de manière plus approfondie et adaptée à l’âge des enfants. Par exemple, l’animation sur l’alimentation revient sur la pyramide alimentaire mais en développant les différentes familles d’aliments et les proportions dans l’assiette. L’animation sur l’hygiène corporelle fait découvrir de manière amusante pour les enfants tous les outils qui permettent une bonne hygiène comme la brosse à dents, le coton-tige, le savon,…

En secondaire :

Les animations dans le secondaire sont différentes selon le type d’enseignement. La plupart des élèves de  3e année secondaire bénéficient d’animation sur la vie sexuelle et affective, toujours de manière adaptée aux problématiques et aux capacités des élèves. Les animations sont réalisées en partenariat avec le planning familiale « La bulle » et le PMS de l’école.

  • Dans l’enseignement général, la vie sexuelle et affective est abordée soit à l’école, soit directement dans les locaux du planning familiale « La bulle ». L’animation aborde la physiologie, la contraception, la prévention des infections sexuellement transmissibles ; elle est basée sur des petits jeux, des discussions, des présentations,… autant de supports qui vont permettre d’établir un climat propice  favorable aux échanges et questionnements des élèves.
  • Un projet spécifique destiné aux élèves de 3e professionnelle et technique a été mis en place : ARVAS – Action réflexion sur la vie affective et sexuelle. Mené en collaboration avec le planning famille et l’AMO « Transit » , l’objectif de ce projet est de prévenir les grossesses précoces. Il commence par 2 animations réalisées dans l’école. La première animation, assurée par le médecin et l’infirmière scolaires, aborde l’aspect médical : la physiologie du corps humain, la contraception, les infections sexuellement transmissibles,…. La seconde animation, donnée par « La bulle » et « Transit », aborde les questions pratiques liées à une grossesse à la fois au niveau financier, juridique et médical. Enfin, les élèves passent une matinée dans le service PSE de Jolimont où, après le visionnage d’une vidéo, ils sont divisés en 2 groupes. Le premier groupe, accompagné du médecin scolaire,  visite un cabinet de gynécologie pour démystifier la première visite chez un gynécologue. Pendant que le deuxième groupe, accompagné par l’infirmière scolaire et les animateurs  du planning familial et de « Transit » effectue des jeux de rôles et des mises en situation sur les aspects relationnels.
  • Dans l’enseignement spécialisé, ce sont des animations vraiment pratiques et concrètes qui sont proposés aux élèves afin de les sensibiliser à la contraception et à l’importance du consentement.

Des animations sur l’hygiène, l’alimentation, les piercings et tatouages sont à l’occasion organisées, à la demande des écoles.

Des panneaux d'affichage pour sensibiliser les jeunes

Lors des bilans médicaux effectués au PSE, les panneaux de sensibilisation affichés dans les locaux d’attente sont adaptés de manière à servir de support à l’enseignant qui accompagne les élèves ou à une stagiaire infirmière qui profite de l’occasion pour faire une animation.

Pour les élèves de 6e primaire, 5 panneaux sur l’hygiène de vie permettent aux enfants de réfléchir sur l’alimentation, le sommeil, le sport, le tabac et la cyberdépendance. L’enfant est amené à faire un état des lieux de ses pratiques et à les confronter avec les standards afin d’améliorer sa santé. Ces panneaux ont été créés par l’équipe PSE, en collaboration avec l’Atelier Césame, atelier thérapeutique qui propose des activités artistiques à toutes personnes issues de la santé mentale.

Le Service PSE de Jolimont est constamment en réflexion pour répondre au mieux aux besoins des enfants et promouvoir la santé dans les écoles. Malgré ses moyens limités, l’équipe cherche à faire preuve de créativité pour mettre en place des outils toujours mieux adaptés et ludiques.