Un financement de plus de 4 millions pour l'Espérance

Ce jeudi 23 mai, le Gouvernement wallon a donné son feu vert au projet de reconstruction, extension et rénovation de L’Espérance, le centre de postcure pour personnes dépendantes à l’alcool du Groupe Jolimont à Thuin. Le financement s’élève à plus de 4 millions d’euros et permettra d’améliorer le confort des résidents et travailleurs.

La mission de L’Espérance est d’aider les personnes dépendantes à l’alcool à maintenir l’abstinence, après un sevrage physique en milieu hospitalier. Le centre accueille des hommes et des femmes, âgés d’au moins 18 ans, pour un séjour résidentiel de trois mois à un an dans un cadre « champêtre ». L’encadrement est pluridisciplinaire et les outils thérapeutiques nombreux.

L’Espérance, seul centre wallon de rééducation fonctionnelle ne traitant que l’alcoolisme et s’adressant exclusivement aux personnes adultes dépendantes à l’alcool, dispose de 30 lits dont 8 pour femmes. Le projet pour lequel le Groupe Jolimont vient de recevoir un financement du Gouvernement wallon vise à rénover et étendre l’infrastructure sans toucher à la capacité d’accueil en lits. Aujourd’hui, les résidents hommes dorment dans des chambres à quatre ; demain, ils seront dans des chambres à deux ou seul.

Ce financement, qui atteint 4 026 959,61 € , permettra de manière plus générale d’améliorer tout le confort des résidents et travailleurs de L’Espérance. Le Groupe Jolimont l’attendait depuis 2011.