Charte des valeurs

« La jeunesse est le temps d’étudier la sagesse, la vieillesse est le temps de la pratiquer »

Jean-Jacques Rousseau – Extrait des Rêveries du promeneur solitaire

 

La présente Charte reprend les valeurs fondamentales du fonctionnement de nos maisons. Celles-ci sont le socle de notre organisation quotidienne.

Les principales valeurs qui inspirent nos institutions, dans le cadre de l’accompagnement de nos aînés, sont au cœur des thèmes suivants :

I – La maison de repos et de soins : un lieu de vie

Le respect de la personne : dignité et autonomie

Notre mission est avant tout de permettre à nos résidents de se sentir chez eux en recréant un cadre de vie correspondant au mieux à leur environnement familial et, de cette façon, de leur apporter tout le bien-être nécessaire. Nous avons donc à cœur de protéger la qualité de vie, sa richesse et sa plénitude pour chacun de nos résidents quel que soit son état physique, ou psychique. Tout au long de l’existence et dans toutes les circonstances, la vie est à protéger dans son principe mais aussi dans sa qualité, sa richesse, sa plénitude.

C’est dans cette optique que nos maisons prônent le respect du résident en tant que personne, le respect de ses proches et l’écoute des besoins ou demandes des uns et des autres.

Le respect dû au résident tend à lui garder ou à lui rendre dignité et autonomie, à être à l’écoute de ses demandes et à rencontrer ses choix. C’est pourquoi nos maisons de repos et de soins permettent une certaine souplesse dans leur mode de fonctionnement et ont à cœur de respecter la vie en communauté avec ses limites.

Les choix philosophiques des résidents devront être respectés.

Le résident et son entourage ont droit non seulement aux soins mais à la considération. Les intervenants ont la mission de prendre le temps et les moyens appropriés pour maintenir et restaurer chaque personne dans son intégralité et son intégrité.

Le personnel soignant a le devoir, en collaboration avec les médecins, d'informer et de se faire comprendre des malades et de leur entourage, ils ont aussi le devoir de les écouter et de les comprendre.

Il s'agit de placer le résident et son entourage au premier rang des préoccupations et des critères de choix hospitaliers.

Nos maisons prennent en compte la personne dans son ensemble et c’est cette philosophie qui est la pièce maîtresse de notre mode de fonctionnement. Le résident et son entourage sont au centre de nos préoccupations et dictent notre travail, nos actions au quotidien.

L’échange et la collaboration avec les familles et les proches

La prise en considération du bien-être du résident passe également par les contacts avec les familles ou l’entourage. Il est primordial qu’un échange et une écoute soient mises en place entre les équipes soignantes et les familles. Une compréhension mutuelle est nécessaire dans la construction d’un environnement accueillant et rassurant pour le résident. La famille doit garder sa place et doit également être accompagnée durant le séjour du résident.

Citoyenneté et ouverture à l’environnement extérieur

Nos maisons de repos et de soins s’intègrent dans leur environnement direct. Nous souhaitons maintenir une vie sociale active pour les résidents. De cette manière, nous mettons en place des projets intégrés à la vie associative locale ou des activités extérieures. Par ailleurs, nos maisons ont à cœur d’intensifier les activités intergénérationnelles.

L’accompagnement au quotidien

Nos maisons de repos et de soins ont avant tout pour vocation d’apporter bien-être et qualité de vie aux résidents. Notre équipe pluridisciplinaire composée du personnel soignant (infirmiers et aides soignants), para-médical, du personnel d’animation, administratif, de cuisine, d’entretien ou de maintenance a pour mission d’assurer le confort de vie aux résidents par une prise en charge globale. Outre la qualité des soins, une attention particulière doit être apportée à la vie quotidienne.

 

II -  La maison de repos et de soins : un lieu de travail

Les règles de vie

Le travail en maisons de repos et de soins est spécifique car il intègre la vie quotidienne des résidents. Il importe que chacun des intervenants ne perde pas de vue que c’est l’intérêt, le bien-être et les besoins des résidents qui sont prioritaires. La maison de repos et de soins est avant tout un lieu de vie qui doit être respecté comme tel et l’intimité des résidents doit être respectée.

Le respect de la personne

L’employé ou l’ouvrier, chaque travailleur quelle que soit sa fonction, fait partie intégrante d’une équipe dont la mission première est l’accompagnement des résidents. Néanmoins, nous nous attachons à mettre en place une écoute attentive de chacun des membres de notre personnel et voulons le/la respecter en tant que personne.

L’arrivée de nouveaux travailleurs

Afin de faciliter l’intégration des nouveaux travailleurs et ainsi permettre à chacun de mener sa mission au mieux, un parrainage est organisé. Une personne de référence accueille le nouveau venu, lui fait visiter la maison et reste disponible en cas de questions, problèmes ou autres. Cette personne de référence accompagne le nouveau travailleur. Après quelques mois de fonctionnement, un premier bilan permet d’évaluer l’intégration du travailleur et son niveau de satisfaction.

Les règles d’éthique et de déontologie

L’ensemble des membres du personnel est tenu  d’observer le secret professionnel et la plus grande discrétion envers les résidents, la famille, les visiteurs. Ils ne peuvent absolument rien révéler de ce qu’ils apprennent des résidents, leur état de santé, leurs traitements, leur situation sociale,… et ce, même après rupture éventuelle du contrat. Ceux qui, de par leur fonction, participent de quelque manière que ce soit à la gestion des dossiers personnels, administratifs ou médicaux ou des salaires sont tenus au même strict secret professionnel.

Il est interdit de procurer aux résidents des vivres et/ou médicaments sans l’autorisation de l’Infirmier(e)-Chef ou de la Direction.

Les membres du personnel ne peuvent en aucun cas accepter de dons de la part d’un résident de quelque manière que ce soit, ni en nature, ni en argent, ni en bijoux ou autres. Si une telle chose était constatée, une rupture de contrat pour faute grave voire des poursuites judiciaires en serait la conséquence.

Si un membre du personnel constate qu’il est porté atteinte à l’intégrité physique, morale ou financière d’un résident, il est de son devoir d’en référer dans les plus brefs délais à l’Infirmier(e)-Chef ou à la Direction.

Les principes de déontologie interdisent également aux membres du personnel de recommander les services d’un médecin plutôt qu’un autre.

L’environnement de travail

Dans le cadre des moyens qui sont les nôtres, nous avons une attention particulière à la qualité des bâtiments et au respect des lieux. Les directions sont vigilantes à créer un environnement agréable tant pour les résidents que pour les visiteurs et les membres du personnel. Celles-ci s’engagent à garantir le bien-être de chacun des travailleurs.

Le respect des valeurs et le souci de rigueur restent une priorité au quotidien. La rigueur est avant tout l'exigence vis-à-vis de soi-même et le souci de donner le meilleur. Cette rigueur se marque également dans une mise à jour permanente et un progrès des connaissances de chacun mais aussi dans une approche multidisciplinaire des résidents.

La rigueur doit présider à l'organisation du travail notamment pour favoriser de véritables équipes entre tous les intervenants, tant dans les services qu'entre les services avec au centre des préoccupations les résidents.

La rigueur doit aussi présider à l'utilisation des moyens. Pour tous les responsables et tous les acteurs qui œuvrent au sein de l'institution, la meilleure utilisation des moyens est un devoir.

Enfin, la citoyenneté doit se manifester au quotidien dans l'égal traitement de tous.

Les perspectives d’épanouissement professionnel

Au sein de nos maisons, nous développons un climat propice à la formation continue. Ainsi, nous répondons favorablement aux demandes de formation du personnel. Les directions sont également vigilantes aux nouvelles formations organisées et envoient des membres du personnel en fonction des spécificités de ces formations.

L’objectif recherché par les maisons est de permettre aux membres du personnel de développer leurs connaissances professionnelles et/ou de se spécialiser dans des domaines particuliers permettant l'adaptation des compétences aux évolutions technologiques et aux nouvelles caractéristiques du secteur.

Les directions et responsables s’engagent à être disponibles et à pratiquer l’écoute attentive des membres de leur personnel. Ils s’engagent également à tenter d’apporter des réponses adéquates aux demandes et besoins des travailleurs. La communication et l’échange sont des moyens privilégiés permettant d’accroître le bon fonctionnement des maisons et la qualité du travail de chacun.

Une attention particulière est portée à l’environnement devant favoriser le travail dans un climat rassurant pour les résidents et leur famille.

 

 

Les directions, responsables, membres du personnel, résidents et familles s’engagent à respecter et à appliquer au quotidien les principes et valeurs contenues dans cette Charte.

 

 

 

 

« Vieillir, si l’on sait, ce n’est pas tout ce qu’on croit. Ce n’est pas du tout diminuer, mais grandir » Marcel  Jouhandeau –

Extrait des Réflexions sur la vieillesse et la mort