Les missions

Les bilans de santé individuels.

Ces bilans de santé s’attachent à la santé globale de l’enfant tout au long de sa scolarité. Ils permettent en outre le dépistage de problèmes physiques ou psychologiques et la mise en évidence de difficultés familiales, scolaires, …

Conformément au décret, ces bilans de santé ciblent certaines années d’études :

  • 1ère Maternelle (bilan partiel)
  • 3ème Maternelle (+ évaluation neuro-motrice)
  • 2ème Primaire
  • 4ème primaire : uniquement dépistage visuel réalisé à l’école
  • 6ème Primaire
  • 1ère Différenciée et 1ère complémentaire
  • 2ème Secondaire
  • 4ème Secondaire
  • 5ème CEFA
  • 1ère année d’Enseignement Supérieur Non Universitaire
  • Enseignement Spécialisé, à l'entrée et 1 an sur 2

Il s’agit d’examens préventifs, respectant la confidentialité.
Si certains actes sont standardisés (suivi de la croissance, dépistage des troubles sensoriels,…), il est certain que l’examen médical systématique pratiqué tient compte de la spécificité liée à l’âge, au cursus scolaire, au cadre de vie,….
Pour préparer ces examens médicaux, la collaboration des parents est demandée par le biais d’une anamnèse médicale reprenant les données relatives à la santé actuelle et aux antécédents de l’enfant.

A l’issue de chaque visite médicale, les parents reçoivent les résultats du bilan. Si nécessaire, un relais vers le médecin de famille ou un médecin spécialiste sera conseillé.
Les infirmières du service assurent le suivi des demandes d’examens complémentaires (contacts, visites à domicile,…).

Si les parents souhaitent que le bilan de santé soit réalisé dans un service PSE autre que celui avec lequel le pouvoir organisateur de l’école a établi une convention, ils devront s’orienter vers un autre service PSE agréé.

La vaccination.

A quoi sert la vaccination ?

Vacciner une personne non malade lui évite généralement de contracter la maladie.
C’est ce qu’on appelle la protection individuelle.
Vacciner permet aussi de ne pas transmettre la maladie aux autres.
C’est la protection collective.
« Vacciner c’est donc se protéger et protéger les autres ! »

Calendrier vaccinal :

Le Conseil Supérieur d’Hygiène élabore un CALENDRIER VACCINAL adopté par la Communauté Française.
Ce calendrier vaccinal indique quels vaccins sont recommandés, à quel âge ils doivent être donnés, sous quelle forme il faut les administrer, en combien de doses, etc… Très régulièrement, il est mis à jour en tenant compte de différents facteurs tels que l’évolution des maladies, la mise au point de nouveaux vaccins, les nouvelles modalités de remboursement, ….
Pour une vaccination efficace, il est important de respecter le calendrier vaccinal.

NB : si certains vaccins sont vivement recommandés, seul le vaccin contre la poliomyélite est obligatoire pour tous les nourrissons en Belgique.

Que propose le service PSE en matière de vaccination ?

Lors de chaque bilan de santé, médecins et infirmières recueillent et vérifient les données vaccinales des enfants, consignent celles-ci dans le dossier médical de l’élève, conseillent les mises à jour nécessaires en tenant compte des recommandations actualisées.

Classe de votre enfant Quel(s) vaccin(s) le concerne(nt) ? Qu’attendre du service PSE ?
3ème maternelle
  • Le rappel Poliomyélite/ Diphtérie/Tétanos/Coqueluche
  • La 1ère dose du vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons (RRO1) s’il ne l’a pas encore reçue
Vaccins à faire chez le médecin traitant, le pédiatre ou à la consultation ONE
(Les vignettes autrefois utilisées sont abandonnées)
2ème primaire
  • Le rappel Poliomyélite/ Diphtérie/Tétanos/Coqueluche s’il ne l’a pas encore reçu
  • La 1ère dose du vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons (RRO1) s’il ne l’a pas encore reçue
  • Vaccin contre la Méningite C s’il ne l’a pas encore reçu
  • Ces vaccins de rattrapage peuvent être effectués gratuitement par le médecin scolaire au centre PSE, lors des séances vaccinales organisées le mercredi après-midi sur rendez-vous (vous recevrez une proposition de RV à l’issue de la visite médicale si votre enfant n’est pas en ordre)
  • Ces vaccins peuvent bien-sûr être faits chez le médecin traitant ou le pédiatre
6ème primaire La 2ème dose du vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons (RRO2) ou les 2 doses (RRO1+RRO2) s’il ne les a pas reçues
  • Ce vaccin RRO2 peut être effectué gratuitement par le médecin scolaire au centre PSE, lors de la visite médicale ; dans le cas où les RRO1 et RRO2 sont nécessaires, la 2ème dose se fera lors du passage du médecin scolaire à l’école
  • Ces vaccins peuvent bien-sûr être faits chez le médecin traitant ou le pédiatre
1ère secondaire supplémentaire / 1ère secondaire différenciée / 2ème secondaire ainsi que les élèves de 13-14 ans fréquentant l’enseignement spécialisé
  • Le vaccin HPV (contre le papillomavirus) pour les filles -2 doses si la vaccination est entamée avant l’âge de 15 ans
  • Le vaccin contre l’Hépatite B si non reçu dans la petite enfance
  • 2 doses si la vaccination est entamée avant l’âge de 15 ans
  • La 2ème dose du vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons (RRO2)
  • Ces vaccins peuvent être effectués gratuitement par le médecin scolaire lors de séances de vaccinations à l’école, ou lors de la visite médicale au centre PSE
  • Ces vaccins peuvent bien-sûr être faits chez le médecin traitant ou le pédiatre
4ème secondaire
  • Le rappel Diphtérie-Tétanos-Coqueluche
  • La deuxième dose du vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons (RRO2) s’il ne l’a pas encore reçue
  • Ces vaccins peuvent être effectués gratuitement par le médecin scolaire au centre PSE, lors de la visite médicale
  • Ces vaccins peuvent bien-sûr être faits chez le médecin traitant

Système e-vax :

Les dates des vaccinations effectuées pour votre enfant dans le cadre du programme de vaccination de la FWB seront enregistrées dans une banque de données vaccinales, le système e-vax.
Le but premier de cet enregistrement est d’éviter la perte de données vaccinales chez les enfants et les jeunes.

La Commission de protection de la vie privée a donné son accord pour la constitution de cette banque de données.
En l’absence de refus de votre part, les données seront encodées. En cas de refus, votre décision n’aura pas d’influence sur les soins médicaux prodigués.
Toutes les personnes qui participent à l’organisation du programme de vaccination se sont engagées à se conformer à la loi du 8/12/1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements des données à caractère personnel (et à ses arrêtés d’exécution) ainsi qu’aux dispositions relatives au secret professionnel et médical.
Toute demande de suppression dans la banque de données vaccinales peut être introduite par courrier à la Direction générale de la Santé de la FWB.
Le texte de la délibération du Comité sectoriel sécurité sociale et santé de la Commission de la protection de la vie privée est consultable sur le site de la DG santé. www.sante.cfwb.be

Cet enregistrement permettra à la Fédération Wallonie-Bruxelles de constituer une base de données vaccinales.
Cette base de données vaccinales sera accessible prochainement à tous les médecins vaccinateurs (ONE, pédiatres, généralistes…)
Elle est consultable via les médecins vaccinateurs de votre enfant.

Pour en savoir plus, consultez le site : www.sante.cfwb.be, rubrique vaccination ou directement le site www.vaccination-info.be

Les maladies transmissibles.

La surveillance des maladies transmissibles au sein des établissements scolaires incombe aux services PSE.
Dès lors, toute maladie contagieuse doit être portée à la connaissance du médecin scolaire de manière à ce qu’il puisse appliquer les mesures prophylactiques préconisées pour la collectivité, conformément au décret.
Des mesures spécifiques devront être prises en tenant compte de différents facteurs, tel le type de maladie, le type de collectivité, le nombre de malades recensés….
Il s’agira tantôt de donner aux parents et professeurs une lettres d’information sur la maladie en question, tantôt de demander une éviction, de veiller à la prise d’une «chimio-prophylaxie» (=administration d’un médicament à visée préventive), de l’application de mesures générales d’hygiène,…

Cette mission permet de garantir la sécurité de la collectivité constituée par l’école mais également de participer à la surveillance épidémiologique des maladies transmissibles.

Une véritable collaboration entre Parents, Direction d’école, Médecin généraliste ou Pédiatre et Médecin responsable du service PSE, doit s’installer au profit des enfants.

Liste des maladies transmissibles en milieu scolaire :

Agent causal = Bactérie Agent causal = Virus Agent causal = Champignon Agent causal = Parasite
Coqueluche Varicelle Teigne Gale
Scarlatine Rougeole   Pédiculose
Diphtérie Rubéole    
Méningite bactérienne Oreillons    
Gastro-entérites Gastro-entérites    
Tuberculose Hépatite A    
Impétigo Méningite virale    
  Poliomyélite    

Pour en savoir plus, consultez le site : www.sante.cfwb.be, Arrêté du Gouvernement de la Communauté Française relatif aux mesures de prévention des maladies transmissibles dans le milieu scolaire et étudiant du 14/07/2011.

La mise en place de programmes de promotion à la santé et promotion d’un environnement favorable.

Etre en bonne santé, ce n’est pas seulement «ne pas être malade» mais c’est aussi se sentir bien dans sa tête, dans son corps, dans sa famille, à l’école, avec ses amis,…
La mission de promotion à la santé trouve donc toute sa place dans le lieu de vie qu’est l’école. Notre rôle est d’aider l’élève à tendre vers un comportement sain et le rendre acteur de sa santé.

Notre service propose divers projets de promotion à la santé et répond dans la mesure de ses possibilités aux demandes ponctuelles des écoles.

Nous assurons diverses séances d’animation :

  • Vie affective et sexuelle, prévention des grossesses précoces, …
  • Hygiène de vie (alimentation, sommeil, l’activité physique, la cyberdépendance et autres assuétudes)

Par le biais de ces animations, nous invitons l’élève à devenir acteur de sa santé.

Afin d’optimaliser ces séances, nous sommes amenés à collaborer avec différents intervenants de la santé.

Le projet de service.

En vertu du Décret organisant la Promotion de la Santé à l’école, le service PSE est tenu d’élaborer un projet de service pour l'ensemble des établissements sous tutelle, pour une durée de 6 ans.
Le projet de service définit la politique de santé et les priorités que le service PSE entend développer pour les établissements scolaires sous tutelle, sur la base de leurs besoins et des priorités de santé publique.
Notre projet de service, qui sera mis en place dès septembre 2014, a pour objectif la prévention du surpoids et de l’obésité en milieu scolaire.