Prendre rendez-vous

Prendre rendez-vous

Nos sites hospitaliers

Hôpitaux de Jolimont, Lobbes, Nivelles, Tubize et polycliniques
Prendre rendez-vous
Hôpitaux de Mons et Warquignies
Prendre rendez-vous

La Radiothérapie est un outil indispensable dans le traitement de nombreux cancers. 66% des patients y auront recours lors de leur prise en charge.

Seule ou en association avec à d'autres modalités thérapeutiques (chirurgie, chimiothérapie...), ce traitement curatif permet de guérir un grand nombre de tumeurs. Il peut participer à la guérison, améliorer la qualité de vie ou encore soulager certains symptômes (comme les douleurs, les hémorragies, les obstructions…).

La Radiothérapie ou utilisation des radiations ionisantes à des fins thérapeutiques, est une modalité essentielle de traitement du cancer : elle contribue pour moitié à la guérison des patients cancéreux. On estime qu’un peu moins de la moitié des patients cancéreux bénéficient d’un traitement par radiothérapie à un moment donné de leur histoire.

De ce fait, cet outil thérapeutique ne cesse de progresser et occupe une place stratégique au sein des gros centres anti-cancéreux belges dont fait partie le service de Radiothérapie du Pôle Hospitalier Jolimont.

Nous offrons à tous nos patients ambulants et hospitalisés des soins de qualité.

Un plateau technique de pointe ! Des formations constantes de l’ensemble du personnel soignant !

Notre service dispose de deux accélérateurs linéaires VARIAN de dernière génération dont un est dédié à des traitements de stéréotaxies intra et extra crâniennes avec une précision infra millimétrique. Après avoir été reconnu « Centre d’excellence » lors de l’audit effectué par le collège de Radiothérapie dans le cadre du Plan Cancer, le service de Radiothérapie a obtenu l’accréditation  « Novalis® Certified », lui conférant une position de leader en radiothérapie stéréotaxique cérébrale et extra-cérébrale. Nous avons  renforcé la sécurité de l’organisation et la qualité des soins du patient grâce à la mise en place de procédures pour chacune des étapes de votre traitement. Notre hôpital est certifié Accréditation Canada.

En vue de préparer son traitement, chaque patient bénéficie d’une séance de simulation afin de réaliser le repérage et les marquages délimitant la zone à traiter. Cette étape a lieu quelques jours avant la première séance de radiothérapie. Ce délai varie en fonction du type pathologie traité ainsi que du type de technique utilisé.

Examens réalisés

Lors de cette étape importante, la position de traitement sera définie et un éventuel moyen de contention sera confectionné (masque thermoformable…)Un scanner de centrage réalisé en condition de traitement servira de base à la confection (réalisation) d’un traitement personnalisé de radiothérapie. Le but est recueillir vos données anatomiques et de permettre aux radiothérapeutes, de définir avec précision la localisation, la forme, le volume de la lésion et ses rapports avec les structures voisines à épargner.

En partenariat avec le service d’imagerie médicale, bon nombre de patient bénéficient d’une IRM en position de traitement : fusionnée avec le scanner de simulation elle définira avec précision le volume cible, volume tumoral à irradier. C’est le cas notamment des traitements de prostate et des lésions cérébrales.

Le radiothérapeute peut vous proposer une technique d’irradiation en inspiration bloquée. Le fait de retenir plus d'air dans ses poumons (dizaine de secondes) permet d'écarter le cœur de la zone à irradier et de diminuer la toxicité cardio vasculaire à long terme.

La précision de cette manœuvre est contrôlée en continu par caméra vidéo et par imagerie embarquée.

L’IMRT (Radiothérapie par modulation d’intensité) est une forme de radiothérapie externe de haute précision, dans laquelle la dose d’irradiation délivrée par chacun des faisceaux n’est pas homogène, mais modulée de façon tridimensionnelle pour administrer une dose plus élevée à la tumeur tout en réduisant au minimum l’exposition à l’irradiation des tissus sains environnants.

L'Arcthérapie (Technique RapidArc® délivrée par Varian) se présente comme une évolution majeure du traitement en radiothérapie externe par modulation d'intensité. Ces dispositifs sont mobiles et délivrent les rayonnements en tournant autour du patient. En effet, cette solution innovante permet de délivrer une radiothérapie de très haute qualité en un temps de traitement très sensiblement réduit par rapport aux techniques précédemment utilisées. Cela permet d'optimiser le contrôle et d'adapter plus précisément la dose en fonction de la taille, de la forme et de l'emplacement de la tumeur. Cette techniques permettent de « sculpter » de façon ultra précise la dose au volume à irradier. Au final, la tumeur est mieux irradiée et les tissus sains sont mieux préservés.

Cette technique est aujourd’hui utilisée en routine dans 90% des traitements : sein, prostate, vessie, rectum et canal anal, gynécologie, poumon, œsophage, foie, tête et cou, neurologie, tumeurs osseuses. 

Elle permet des traitements d’irradiation stéréotaxique pour des lésions intra ou extracrâniennes (foie, poumon, prostate, localisations paravertébrales...).

Grâce aux appareils de radiothérapie modernes et sophistiqués  disponibles dans notre service, nous pouvons administrer des traitements très sophistiqués et d’une grande précision., Tous les organes de notre corps présentent des mouvements physiologiques totalement normaux très variables d’un patient à l’autre mais également d’un moment à l’autre.

La radiothérapie guidée par l’image (IGRT consiste, chaque jour, une fois le patient placé sur la table de traitement et avant la réalisation de la séance correspondante, à vérifier la position de l’organe à traiter et des organes sains environnants et à la comparer avec la position théorique dans laquelle ils devraient être.

Techniques spéciales et innovantes

Ce traitement consiste à mettre directement en contact avec la tumeur des sources radioactives.

Il existe deux types de curiethérapie :

  • la curiethérapie interstitielle qui consiste à implanter des sources radioactives (sources d'iridium ou d’iode) à l'intérieur des tissus (peau, sein, prostate, etc.) ;
  • la curiethérapie endocavitaire/endoluminale qui consiste à placer des sources dans des cavités naturelles (vagin, bronches...). Avec cette technique, il est possible de délivrer une dose élevée directement au contact de la tumeur tout en limitant l'irradiation des tissus sains.

Le principal avantage de la curiethérapie est donc sa faible toxicité pour les organes proches de la tumeur.

La curiethérapie requiert un équipement et une formation spécialisés, c'est pourquoi elle n’est pas offerte dans tous les centres de traitement en Belgique.

Applications

  • Prostate
  • Col utérin
  • Utérus
  • Peau (y compris les pathologies bégnines comme les cicatrices chéloïdes)
  • Bronche
  • Œsophage
  • Sarcome

La radiothérapie stéréotaxique représente un type spécifique de technique de radiothérapie externe : grâce aux équipements dédiés de haute technicité on peut effectuer un traitement de précision de l’ordre du millimètre. Des hautes doses de rayons de 8 à 20 Gy au moyen de multiples mini-faisceaux sont délivrées dans un volume  réduit.

Cette thérapie complexe impose une grande maitrise des indications de traitement, de disposer d’un matériel spécifique (moyens de contention adaptés, prise en charge des mouvements de la cible, système d’imagerie et de recalage instantané en cours de traitement) afin de garantir aux patients un traitement sécurisé et de prévenir le risque de complications potentiellement graves.

Le traitement est généralement réalisé en 1 à 5 séances de 15 à 60 min. Initialement développées pour les tumeurs cérébrales, les indications de radiothérapie en conditions stéréotaxiques se sont considérablement étendues ces dernières années (rachis, os, poumon, foie, prostate, etc…) et notamment dans les situations de ré-irradiation nécessitant une précision extrême.

La radiothérapie stéréotaxique donne des résultats équivalents aux résections chirurgicales et ce, sans aucun geste invasif.

On peut administrer la radiothérapie stéréotaxique de 2 façons :

  • Radiochirurgie stéréotaxique : une dose unique élevée de radiation est délivrée vers la tumeur (fraction unique). Contrairement à ce que la dénomination suggère, ce traitement ne comporte pas de chirurgie puisqu'aucun tissu n'est pas enlevé par voie chirurgicale, mais il a une précision équivalente à celle obtenue par chirurgie.
  • Radiothérapie stéréotaxique fractionnée : plusieurs séances de faibles doses de radiation sont délivrées  (fractions multiples) jusqu'à ce qu'on atteigne la dose totale désirée.

Notre service permet de délivrer ce type de traitement grâce à un personnel médical et paramédical formé disposant d'un équipement hypermoderne dédicacé.

Applications

  • Métastases cérébrales
  • Tumeurs bégnines crâniennes (schwannome ou neurinome, méningiome, adénome hypophysaire)
  • Récidives de tumeurs malignes (glioblastomes)
  • Métastases hépatiques / hépatocarcinome
  • Tumeurs pulmonaires / métastases pulmonaires
  • Métastases osseuses de la colonne
  • Métastases osseuses ailleurs que dans la colonne
  • Ganglions
  • Rein
  • Prostate

Equipe

L’entièreté de l’équipe de par sa formation de base et son recyclage permanent est capable de prendre en charge l’entièreté de pathologies néoplasiques adressées au service. De plus, chacun de ses membres a pu approfondir complémentairement sa formation et  son niveau d’expertise dans des domaines précis.

4 médecins spécialistes

4 physiciens médicaux  et 1 dosimétriste

Monsieur DEBROUWER Thomas Baptiste - Physicien chef

11 infirmiers et technologues spécialisés

Madame PARMENTIER Fanny - Infirmière cheffe

2 secrétaires 

Mesdames CORDIER Sandra et DELADRIERE Rebecca

1 qualiticienne

Madame Sophie André

Prise de rendez-vous par téléphone

Sites hospitaliers

Nos polycliniques

Vous souhaitez prendre un rendez-vous en ligne ?

Avant leur prise en charge dans le service, les patients doivent être vus au préalable en consultation par un des quatre médecins du service. Cela permettra de confirmer la bonne indication du traitement, d’expliquer le déroulement de celui-ci, de remettre les brochures explicatives et les premiers rendez-vous.

Un système de transport par navette ou via un service de bénévoles est disponible et proposé aux patients pour leurs trajets (MCVolontaires Tel : 0477 29 87 31).

La majorité des traitements n’imposent aucune hospitalisation.

Des consultations sont disponibles dans les hôpitaux de Jolimont, Lobbes, Nivelles et Mons.

Brochures

Vidéo : préparation pelvis